Levr

O
     

-A +A

La Colline des solitudes.

Autori : HELIAS Per-Jakez

Ti-embann_Embanner : Julliard
ISBN/ISSN : 2-260-00352-4

Collocazione :
843(HEL) - Doc n. : 13684
1984 - 346 pajenn


Doare :
Romant
Lg : Galleg

E-barzh/Staget : Levrlennadur(ioù) ; Meneger an danvezioù

C'est un étrange royaume. Il n'a pas de nom ni de frontières. La capitale est un grand village établi à mi-pente sur une colline pierreuse des monts d'Arrée. Les quelques vieillards qui l'habitent ont rompu toute relation les uns avec les autres. Ils s'ignorent, et on les ignore. Le royaume lui-même n'est plus connu que d'eux seuls.

Un beau jour on y voit arriver un grand patron de la chirurgie, mondialement connu de ses pairs. Il a mis fin, brutalement, à une brillante carrière pour partir à la recherche de ses origines. Nostalgie ? Curiosité ? Non, s'il a entrepris cette reconquête, c'est parce qu'il est tombé dans le piège de la solitude dont il a toujours porté le germe en lui. Il ne sait pas qu'il est le dernier des rois qui ont régné là-haut depuis le temps des Croisades. Le dernier après son grand-père, le maréchal-ferrant. Car ce n'est pas la couronne qui fait les rois: ce serait trop facile.

Avec son arrivée, la communauté des survivants commence à renaître. La forge du maréchal redevient le coeur du royaume sans nom, le lieu où ses annales étonnantes et obscures vont être retracées à plusieurs voix, au cours d'une veillée présidée par l'ancien du village. Nous apprendrons les secrets de la tour ronde, bâtie par les croisés au sommet de la colline et qui a recelé dans ses murs le livre maléfique appelé l'Agrippa ou le Vif. Les secrets resteront secrets, et le docteur aura la révélation de sa propre vérité qu'il ne pouvait pas trouver ailleurs.

Mais peut-on remonter le cours du temps ? Découvert, devenu célèbre, le village voit revenir ses enfants, et avec eux arrivent les curieux, les touristes, la foule des badauds en vacances. Les ruines sont rachetées, relevées. Les chemins caillouteux deviennent des routes goudronnées que sillonnent les cars. Les marchands du temple ne sont pas loin.
Le dernier roi a-t-il déclenché, par sa propre quête, la liquidation de son héritage ? [Babelio]

Descrittori : Breizh / Menez-Are / Amzer / Darempred kevredigezhel

N. copie : 1 (KDSK Bro-Naoned)

Copie

N. Collocazione Bar-code Nota
1 004291 [disponibile] YPrenotare
Z