Levr

O
     

-A +A

Anciennes complaintes de Bretagne.

Ti-embann_Embanner : Ouest-France (Embannadurioù)
ISBN/ISSN : 978-2-7373-5133-4

Plaatscode :
398.2K8(MAR) - Doc nr : 13330
11/2010 - 127 pajenn


Doare :
Kan-Kanaouenn(où) ; Gwerz(ioù) ; Studiadenn
Yezh : Divyezhek / Brezhoneg-Galleg / Brezhoneg

E-barzh/Staget : Digoradur ; Luc'hskeudenn(où) ; Skrid(où)-sonerezh ; Kanaouenn(où) ; Notenn(où) ; Levrlennadur(ioù) ; Meneger an danvezioù

Prijs : 17,9 euro

Si la culture populaire bretonne est encore vivante de nos jours, c'est par la chanson, et surtout par la forme la plus prestigieuse de chanson bretonne, la grande complainte dite gwerz.
Souvent admirablement chantées, les gwerzioù n'ont jusqu'à présent connu que des traductions françaises qui se contentaient d'en donner le sens, comme si ces chefs-d'oeuvre de la littérature orale n'étaient que des documents ethnographiques.
Depuis de longues années, nous les traduisons pour notre plaisir, de manière à ce qu'elles puissent se chanter aussi bien en français qu'en breton, espérant ainsi rendre un peu plus présente la poésie de ces anciennes complaintes.
Elles offrent une chronique saisissante de la vie en Bretagne avant la Révolution française, et notamment de la vie des femmes : femmes violées, abandonnées, infanticides, lépreuses enfermées dans des maisons de terre, toutes font entendre une longue protestation rendue plus amère encore par des figures de rebelles, voleuses de grand chemin, sorcières ou pures jeunes filles capables d'assommer dix-huit seigneurs à coups de bâton... (Hervez an diverradenn war gein al levr).

Descriptoren : Breizh / Gwerz

Aantal exemplaren : 1 (KDSK Bro-Naoned)

Exemplaren

Nr Plaatscode Streepjescode Annotatie
1 000842 [beschikbaar] YReserveren
Z